la table
la table
la table
la table
la table
index
naissance
projet
projet
projet
projet
fonctionnement
fonctionnement
fonctionnement
projet
projet
projet

Les randonnées du mercredi

des marches en groupe et des sorties sont organisées selon les capacités de chacun. Elles permettent une meilleure approche des activités de loisir et pour ces anciens routards la marche n’a plus le sens d’errance.



Les chemins de Saint Jacques de Compostelle 

depuis 1998, tous les ans, une marche d’une dizaine de jours est organisée sur les chemins de St jacques de Compostelle. Le chemin d’Arles à St Jacques de Compostelle a déjà été parcouru, celui du Puy en Velay à Roncevaux vient de se terminer. Les nouveaux accueillis peuvent découvrir les sentiers, les régions traversées et faire des rencontres. La marche n’est plus errance. Un but est à atteindre qui nécessite un  dépassement de soi. Certains partent en simples randonneurs et reviennent en pèlerins. Quoi qu’il en soit les chemins ne laissent jamais indifférents.



La solidarité : Les pauvres au service des pauvres 

L'avantage du passage au foyer est l’apprentissage du vivre ensemble qui amène à une ouverture sur les  autres et un esprit de partage et de solidarité.

Nombreux sont les accueillis qui  participent (et ce sont souvent les seuls)

aux collectes locales  du Secours Catholique et au chargement d’un container pour Pissila un village du  Burkina Faso pour l’association « Frères du Monde »



Accompagner la vie jusqu’au bout 

Le foyer devient pour certains un lieu de vie. Ils n’ont plus de famille ou elle a renoncé. La maladie a pris le pas sur la vie. Nous sommes depuis 10 ans confrontés à des pathologies lourdes liées à des conditions de vie difficiles, précaires ou les soins ne peuvent se pratiquer qu’ à l’arrivée dans un foyer, après des années d’errance. Nous avons accompagné les malades du cancer, du SIDA, des accidents vasculaires…  Nous avons également accompagné les accueillis en fin de vie.

Tous les ans un de nos accueillis meurt des suites d’une grave maladie et actuellement l’un d’eux est hospitalisé en soins palliatifs à l’hôpital de l’Isle pour être plus près de la structure. Le lien est fort.

Toutes ces personnes décédées étaient enterrées au quartier des indigents avec pour seules personnes à l’enterrement toute l’équipe de Job Appart’. Devant ce constat  nous avons fait l’acquisition d’un caveau au cimetière de l’Isle sur la Sorgue pour que nos accueillis, en fin de vie aient une sépulture décente.


  

La table de Job

L'article de Job